navigation

archimede(287 av j.c. 212av J.C.) 19 décembre, 2010

Posté par marty dans : histoire,personnage important , ajouter un commentaire

C’était un scientifique grec. Archimède fut le premier à mettre en équations mathématiques les faits faciles à observer dans la nature.  Ses livres démontrèrent à l’aide des figures géomètriques et des proportions, comment sont fait les équilibres, ou les centres de gravité des corps solides, quelles longueurs doivent avoir des leviers pour soulever les poids. Des récits de Plutarque, de Tite-Live et d’autres décrivent des machines inventées par Archimède pour la défense de Syracuse contre l’ennemi romain comme la catapulte, le palan et un miroir servant à brûler les navires ennemis. Ses théorèmes fondamentaux sont relatifs au centre de gravité des figures planes et spatiales. Son plus célèbre théorème donne le poids d’un solide immergé dans un liquide et est appelé le principe d’Archimède.
Il a fait de grandes découvertes :
Approximation de pi (entre 22/7 et 223/71)
Formule de l’aire d’un disque
La poussée d’Archimède (pourquoi un objet flotte-t-il ?)
Machines de tractions (palans, poulies, grues, catapultes…)
La célèbre citation « Eurêka ! » (j’ai trouvé !) a été prononcée par Archimède, lorsqu’il comprit le principe de la poussée d’Archimède. Il l’aurait dite quand il prenait son bain.

la prise de la bastille 13 janvier, 2010

Posté par marty dans : histoire , ajouter un commentaire

La prise de la Bastille est un évènement de la révolution française survenu le mardi 14 juillet 1789.

La reddition de la Bastille, symbole du despotisme, fit l’effet d’un séisme, en France comme en Europe, jusque dans la lointaine Russie  impériale. « Forteresse du secret, et lieu sans justice, la Bastille fut le premier rendez-vous de la Révolution.» Le 14 juillet 1789, jour où la Bastille est prise d’assaut par les Parisiens est, par tradition, considéré comme marquant la fin de l’« Ancien Régime » et le début de la Révolution française. Le président de l’Assemblée Constituante le 14 juillet 1789 est l’abbé Grégoire.

crue de la seine 1910 12 janvier, 2010

Posté par marty dans : histoire , ajouter un commentaire

La crue de la Seine de 1910, souvent qualifiée de crue centennale, est le plus important débordement de ce fleuve qui a touché la plus grande partie de sa vallée et qui, bien qu’il n’ait pas été très meurtrier, a causé d’importants dommages à l’économie régionale, en particulier à Paris. Elle a atteint son maximum, 8,62 mètres sur l’échelle hydrométrique du pont d’Austerlitz à Paris le 28 janvier, mais a affecté de nombreux quartiers de la capitale et de nombreuses villes riveraines du fleuve pendant plusieurs semaines avant et après cette date, la montée des eaux s’étant faite en une dizaine de jours, tandis que la décrue a demandé environ 35 jours.

crue de la seine 1910 dans histoire 180px-Paris_flood_of_1910_-_01

Le siècle des Lumières 19 décembre, 2009

Posté par marty dans : histoire , ajouter un commentaire

Le siècle des Lumières tire son nom du mouvement intellectuel, culturel et scientifique aux multiples manifestations connues sous le nom de Lumières. Il est souvent utilisé dans la littérature historique comme synonyme de XVIIIe siècle européen.

La Glorieuse Révolution de 1688 peut en constituer le premier jalon[1] et dans l’historiographie française, la fin de règne de Louis XIV est souvent retenue. La Révolution française a longtemps été vue comme et son achèvement et son accomplissement mais certains historiens, au regard des objets étudiés, privilégient une chronologie haute (1670 – 1820). Cependant, plus thématique que chronologique, la notion de siècle des Lumières est définie par un ensemble d’objets, de courants de pensée et d’acteurs historiques. Dans le domaine des arts plastiques, il couvre la transition entre les périodes classique, rococo et néoclassique, et musicalement, il couvre les périodes baroque et classique.

Jacques-Louis David, Antoine Laurent Lavoisier et son épouse, 1788, Metropolitan Museum of Art, New York.

La fortune de l’expression provient d’emblée de son utilisation massive par les contemporains. Au-delà, le développement et l’affirmation de l’histoire culturelle et sociale depuis les années 1970, a favorisé l’usage d’une expression commode en ce qu’elle permet de penser les recherches dix-huitiémistes de façon transversale et internationale en multipliant les objets et en dépassant les cadres nationaux.

 

Le siècle des Lumières dans histoire 250px-David_-_Portrait_of_Monsieur_Lavoisier_and_His_Wife

 

magnify-clip dans histoire

 

la vie de ma classe |
Bac Pro TU 3ans |
Hilarious Laboratory Activity |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un regard sur l'Asie
| Sitting on a cornflake
| Un coup de dés...